redaction Enseignements Jul 11

PRENEZ DU RECUL PAR RAPPORT À VOS DÉFAUTS


PRENEZ DU RECUL PAR RAPPORT À VOS DÉFAUTS


Si vous voulez réellement être vous-même, vous devez prendre du recul par rapport à vos défauts.Ne vous focalisez pas sur vos imperfections. Nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles…2 Corinthiens 4 : 18

 

Roxane, ma secrétaire, est très attirante. Elle a de fins cheveux blonds et une magnifique peau couleur crème. S’ il lui arrive d’être légèrement embarrassée, ses joues s’embrasent d’un rouge framboise éclatant. Elle fait partie de ces gens qui paraissent avoir 20 ans alors qu’ils en ont 40. Elle est menue, sans être maigre. Elle est tout simplement très jolie.

 

Roxane m’a avoué combien son corps l’avait frustrée pendant de nombreuses années. Elle faisait tout particulièrement une fixation sur la taille de ses cuisses, au point qu’elle refusait de porter certains vêtements. Par exemple, elle n’avait presque jamais mis de maillot de bain.

 

Lorsqu’il m’est arrivé de l’accompagner dans ses achats, je voyais bien que son choix s’arrêtait sur des vêtements qui lui allaient à ravir, pourtant elle n’était pas satisfaite. Un jour, elle s’est finalement confiée à moi à propos de son malaise.

 

Je ne pouvais pas le croire : quand on pèse 43 kilos, rien ne peut être gros ! J’utilise son histoire comme exemple pour montrer que, peu importe la beauté, le diable peut quand même mentir sur une partie de notre corps au point que nous finissons par la voir imparfaite, même si nous sommes les seuls à l’avoir notée ainsi.

Un jour, ma coupe de cheveux n’était pas exactement comme je l’aimais au niveau de la nuque. Personne d’autre n’avait remarqué la différence. En fait, lorsque j’en ai parlé à Dave, il m’a dit : « Tu sais, c’est vraiment drôle, parce que depuis quelques jours je trouvais que ta coupe était vraiment très réussie ».

 

Il s’agit souvent de quitter des yeux, ce que l’on considère comme une imperfection, et de prendre un peu de recul.

 

Pour vaincre ce sentiment d’insécurité, nous devons apprendre à prendre du recul par rapport à nos défauts. Nous en avons tous mais ce n’est pas pour autant que nous devons les scruter à la loupe 24 heures sur 24.

 

Si nous parlions à nos amis proches de ce que nous considérons être des défauts, ils éclateraient probablement de rire. Ils pourraient même penser que ces soi-disant défauts sont, en réalité, nos plus belles qualités.

 

 

Soyez satisfait de votre apparence

 

O homme, toi plutôt, qui es-tu pour contester avec Dieu? Le vase d’argile dira-t-il à celui qui l’a formé: Pourquoi m’as-tu fait ainsi? Romains 9 : 20

 

Le diable nous raconte tellement de balivernes ! Et puis, qui décide de ce qu’est un corps parfait après tout ? Qui donc esquisserait un modèle et oserait lancer : « A partir de maintenant, celui qui ne ressemblera pas exactement à ce modèle n’est pas beau » ?


Dieu nous a tous créés. Selon Éphésiens 2 : 10, nous sommes Son ouvrage, l’oeuvre de Ses mains ; Il doit donc apprécier ce qu’Il a fait. Pour plaire à Dieu, nous ne devons pas tous ressembler à un top- model ou à un apollon ! Chacun doit arriver au stade où il est content de son apparence. Je ne suis pas en train d’avancer qu’il est inutile de faire de l’exercice physique ou de perdre du poids. Je ne parle pas de relâcher les efforts pour rester en forme et en bonne santé. Je fais référence à toutes ces choses insensées sur lesquelles nous faisons une fixation, ces choses que nous ne pouvons pas changer.

 

Voulez-vous vaincre l’insécurité ? Apprenez à prendre du recul par rapport à vos défauts.





Voir aussi tous les articles rédigés Accéder à la page

à propos de l'auteur :
Joyce Meyer le 11 juillet 2019 à 19h05

Commentaires

soyez le premier ou la première à réagir sur ce post. Pour réagir, Connectez-vous